Le Bougnat

Mais d’où vient ce nom ? Sobriquet affectueux ? Que nenni …
24 Fév

Le Bougnat

Georges Brassens, Jacques Brel ou encore Goscinny et Uderzo ont un point commun …
« D’accord, mais lequel ? », me direz-vous.
Tous ont mis à l’honneur un bougnat.

Mais d’où vient ce nom ? Sobriquet affectueux ? Que nenni …

Le bougnat tire son nom de « Charnougna/Charbouniat » issu de l’association entre « Auvergnat » et « Charbonnier ». A partir des années 1850, l’auvergne étendue (Massif Central, Aveyron, Corrèze …) est productrice de la majeure partie du charbon nécessaire à faire vivre la ville de Paris et ses industries.

L’album d’Astérix et Obélix : Le Bouclier Arvenne, y fait d’ailleurs mention.


Durant le second empire, les bougnats regroupent alors des marchands de charbons ou autres commerçants natifs de l’Auvergne, mais aussi des logeurs et des cafetiers.

Identifiés ainsi par les parisiens, ils représentaient l’émigration de l’Auvergne vers la capitale durant le 19 ème et 20 ème siècle.
Ce terme est resté dans le langage courant pour qualifier un aveyronnais ou un auvergnat.

Après avoir connu « l’émigration », le bougnat du 21 ème siècle vous propose l’immigration et son chaleureux accueil.

C’est ainsi qu’un auvergnat, fier de ses racines, vous propose l’hébergement dans un coquet studio, très accueillant et idéalement situé pour découvrir Clermont-Ferrand et ses alentours. N’hésitez pas
à ouvrir la page du Bougn’Appart et de succomber à la tentation d’y passer une nuit.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.